Recherche avancée

ARS BOURGOGNE FRANCHE COMTE

ARS BOURGOGNE FRANCHE COMTE

Référent médical - Médecine - HAD - SIOS - Soins critiques F/H

Dpt / Région : 21

Contrat : Statutaire ou contractuelle

Expérience : 1-2 ans

Niveau d´étude : Doctorat / 3ème cycle

Permis demandé : B

Salaire :

Niveau de qualification : NC

Créées par la loi Hôpital, Patients, Santé et Territoires en 2010, les Agences régionales de santé (ARS) définissent et mettent en œuvre la politique régionale de santé, en lien avec leurs partenaires.

Etablissements publics autonomes au niveau administratif et financier, les ARS sont dirigées par un directeur général nommé en Conseil des ministres.

Elles sont compétentes pour piloter le système de santé dans sa globalité : de la prévention, aux soins et à l’accompagnement médico-social.

Les ARS reposent sur un décloisonnement entre les différents secteurs d’activité de la santé (hospitalier, ambulatoire, médico-social, santé publique), pour promouvoir une approche globale de la santé.

Leur champ d’actions couvre tous les domaines de la santé publique :

- la prévention des maladies, de la perte d'autonomie et des risques sanitaires y compris environnementaux,

- la promotion de la santé,

- la veille et la sécurité sanitaires,

- l’organisation de l’offre de soins en ville, en établissements de santé et dans les structures médico-sociales,

- la qualité et la sécurité des soins,

- la performance du système de santé.

 

L’ARS Bourgogne Franche Comté recrute des médecins de tous les horizons professionnels et offre des conditions d’exercice variées au service des patients et des structures de soins.

 

Etre médecin à la Direction de l’Organisation de Soins (DOS), c’est contribuer à l’organisation, l’efficience, la qualité, la sécurité et la planification des activités dans un territoire de santé, notamment par :

- L’analyse et le diagnostic des enjeux de santé, propositions de stratégies, d’orientations ou d’actions

- La contribution aux aspects médicaux des schémas et programmes d’actions et à leur évaluation

- L’animation des réseaux de professionnels de santé dans le domaine sanitaire et ambulatoire

- La collaboration à des travaux, études ou recherche médicale

- La rédaction des rapports de synthèse, d’inspection ou d’expertise

Il/elle est également au cœur de la stratégie ce cette direction, en étant membre du Comité de direction élargi.

 

Contribue à la conception et au pilotage des politiques de santé sur la région, en déclinaison de la Stratégie Nationale de Santé et des orientations du Programme Régional de Santé.

 

La Stratégie Nationale de Santé constitue le cadre de la politique de santé en France. Elle détermine quatre axes prioritaires :

  • Mettre en place une politique de promotion de la santé incluant la prévention ;
  • Lutter contre les inégalités sociales et territoriales d’accès à la santé ;
  • Garantir la qualité, la sécurité et la pertinence des prises en charge ;
  • Innover pour transformer notre système de santé en réaffirmant la place des citoyens.

 

Dans ce cadre, le.la conseiller.e médical.e en ARS contribue :

  • A des missions réglementaires : veille et sécurité sanitaire, inspection-contrôle (30% du temps de travail)
  • A des missions de conception de programme et d’expertise et de conseil (70% du temps de travail)

A ce titre, il.elle contribue notamment au pilotage de la politique liée aux activités de médecine et HAD dans la région

 

Missions générales

  • Analyser et diagnostiquer des enjeux de santé, propositions de stratégies, d’orientations ou d’actions
  • Contribuer aux aspects médicaux des schémas et programmes d’actions et à leur évaluation
  • Animer des réseaux de professionnels de santé dans le domaine sanitaire ou médico-social
  • Collaborer à des travaux, études ou recherche médicale
  • Rédiger des rapports de synthèse, d’inspection ou d’expertise
  • Participer au codir DOS élargi

 

 

Missions spécifiques

 

1 - Médecine : apporte son expertise sur les projets impliquant des activités de médecine, hormis les spécialités entrant déjà dans des parcours ou programmes spécifiques tels que cardiologie, diabète, pédiatrie, …, pour lesquelles il.elle fait le lien avec ses collègues référents médicaux, et contribue notamment à l’identification des activités de médecine des hôpitaux de proximité

 

2 – Soins critiques (réanimation, soins intensifs, surveillance continue) : apporte son appui notamment dans le cadre de la révision du schéma d’organisation de ces activités et des autorisations

 

3 - HAD : apporte un appui médical à l’équipe projet HAD

 

4 – Greffes d’organes, de tissus et de cellules : suivi des CHPOT (coordination hospitalières de prélèvement d’organes et tissu) et autorisations de greffes

 

5- SIOS 

 

Le.la conseiller.e médical.e apporte son expertise et contribue à la mise en œuvre d’une stratégie pour les activités de médecine

 

Assure son action en transversalité

  • au sein de la DOS : avec l’ensemble des départements :
  • ASPU (accès aux soins primaires et urgents) : accès aux soins non programmés, transports sanitaires, …,
  • RHSS (ressources humaines du système de santé) : protocole infirmier, temps de travail des urgentistes, …
  • PSH (performance des soins hospitaliers) :aspects financiers, autorisations, GHT, organisations intra-hospitalières, …
  • Avec les délégués départementaux
  • Avec la direction de la santé publique (ORSAN et HET), la direction de l’autonomie (aspects parcours PA et PH), et la direction de l’innovation et de la stratégie

 

Spécificités du poste

- Participation à des réunions le soir ou samedi, le cas échant

- Déplacements fréquents :  région  

- Forfait jours pour les fonctions de management hiérarchique et/ou de projet

- Habilitations : formation ICARS pour la conduite des inspections contrôle (si non MISP)

- Contribution au dispositif régionalisé des astreintes en tant que référent technique de 2ième ligne

- Contribution au programme d’inspections/contrôles

- Contribution à la gestion des alertes médicales

- Contribution au dispositif de gestion de crise

- Contribution à la gestion des réclamations

- Obligation de DPI (déclaration publique d’intérêt

 

Profil

Connaissances générales

- Cadre légal et réglementaire de la santé publique
- Connaissances sanitaire
- Santé publique et système de santé

Connaissances  spécifiques

- Connaissances médicales
- Inspection
 
Savoir-faire / Savoir-être

- Discerner les enjeux spécifiques, anticiper et prendre des initiatives dans des domaines sensibles et dans l’urgence
- Mémoriser, synthétiser et exploiter des dossiers complexes
- Conduire un projet
- Concevoir et proposer des solutions innovantes et durables
- Animer des réunions
- Savoir rédiger
- Faire preuve de discrétion professionnelle
- Avoir le sens de la pédagogie diplomatie

 

Diplôme(s) souhaité(s) : médecin et habilitation à l’inspection si possible

 

Expérience professionnelle

- le poste peut convenir à une nouvelle orientation professionnelle

- le poste nécessite une expérience professionnelle dans le domaine : 2 ans

 

 

Dossier à Télécharger:


L’ARS Bourgogne-Franche-Comté est un établissement public administratif placé sous la tutelle du ministère chargé de la santé. Elle pilote la politique de santé en région, en l’adaptant aux problématiques et spécificités locales.

Ses activités de portée régionale sont réparties principalement entre Dijon, siège de l’Agence et Besançon. Les 8 délégations départementales déclinent localement les politiques de l’Agence, en proximité de ses partenaires.

L’ARS BFC, qui compte environ 400 collaborateurs, agit pour la santé des 2,8 millions d’habitants de la région, en assurant 2 missions principales : d’une part l’organisation, la régulation et l’efficience des soins et leur prise en charge dans les secteurs ambulatoires, hospitaliers et médico-sociaux ; d’autre part le pilotage de la politique de santé publique (prévention et promotion de la santé, veille et sécurité sanitaire et santé environnementale).

Le territoire régional offre de belles opportunités pour allier projet professionnel et qualité de vie personnelle !