La crise sanitaire touche en plein cœur du marché du travail, des millions de salariés se retrouvent en chômage partiel durant ce confinement. Même si le confinement est terminé, beaucoup de secteur n’ont pas repris leurs activités notamment dans le secteur du tourisme ou bien de l’hôtellerie. L’intérim en fait partie.

Selon Primsemploi, qui regroupe les entreprises de travail temporaire et leurs agences, le nombre d’emplois intérimaires s’est effondré lors de la deuxième quinzaine de mars. L’organisation évalue la perte d’emplois  égale à « 557 000  à temps plein ». Et ces difficultés ne risquent pas de s’estomper d’aussitôt, les secteurs du bâtiment, l’aéronautique ou de l’industrie ont du mal à se relever.

Pourtant, d’autres secteurs encore très méconnue des intérimaires pourraient faire appel à leurs services.

 

Déconfinement : Les intérimaires face au COVID-19

Déconfinement : Les intérimaires face au  COVID-19